Macé de la Villéon

Publié le par Andrev

Joseph Macé de la Villéon (1725-1793) , Lieutenant de Vaisseau

*

Il semble que des Macé de Redon-Réminiac soit issue une branche à Saint-Malo-de-Beignon. Ils apparaissent dans les archives les plus précoces de la paroisse (1611), avec des emplois liés à la juridiction épiscopale: les évêques de l'ile-capitale, située à quelques cent kilomètres sur la Mor Breizh (la "Manche"), avaient aménagé un lieu de repos dans les forêts du sud du pays, qu'on appelle le Porhoët. C'est ce sud de l'ancien évêché de Saint-Malo qui est la terre d'élection des Macé, où ma branche redescendra après quelques aventures entre Saint-Malo, Terre-Neuve, Cadix et Amsterdam. Ceux de Saint-Malo-de-Beignon montèrent aussi à Saint-Malo ("de-l'isle" écrivait-on), à la même époque que les miens, pour donner la branche des Macé de la Villéon. Leur généalogie est sur Pierfit.

Publié dans Macé de la Villéon

Commenter cet article